Masquer les cernes de façon naturelle

Lifestyle Oct 14, 2020 pas de commentaires

Il existe de nombreuses raisons qui expliquent pourquoi les gens ont des poches sous les yeux. Peut-être qu’ils ont mal dormi et sont fatigués ou qu’ils consomment du sel plus que la dose normale journalière. Des personnes allergiques à certains aliments peuvent aussi présenter des poches sous les yeux. Mais le vieillissement peut en être également la cause. Voici 3 façons naturelles pour masquer les cernes.

Miser sur le froid 

Au réveil, si vous constatez que vos yeux gonflent, ne vous tracassez pas. Si vous avez des compresses, il suffit de les tremper dans de l’eau froide et de les appliquer sur les poches. Le refroidissement de la zone va permettre de réduire le gonflement. Mis à part les compresses froides, vous pouvez également mettre quelque chose de froid tel que des glaçons enveloppés dans un tissu, deux tranches de concombre réfrigérées ou des cuillères réfrigérées, sur les yeux fermés pendant quelques minutes.

Le marc de café ou le thé noir caféiné 

Saviez-vous que la caféine est une substance vasoconstrictrice, c’est-à-dire qu’elle est capable de resserrer les vaisseaux sanguins ? C’est pourquoi elle est très utilisée dans l’industrie cosmétique pour garnir les crèmes pour les yeux afin de réduire les poches. Chez vous, prenez tout simplement un sachet de thé noir avec une teneur en caféine élevée et laissez-le refroidir dans le réfrigérateur. Posez-le ensuite sur les yeux fermés. Vous pouvez également prendre du marc de café que vous mélangerez avec du blanc d’œuf et du miel. De petites quantités de ces ingrédients suffisent pour le traitement des cernes.

La pomme de terre crue

Prenez une pomme de terre crue et mettez-la dans le frigo pendant quelques minutes. Ensuite coupez-la en rondelles et placez les tranches doucement sur les yeux fermés. Appliquez-les sur vos yeux de sorte qu’elles couvrent également les parties gonflées sous vos yeux et laissez agir pendant 15 à 20 minutes. Le résultat sera plus qu’efficace.

Anaïs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *