Bien ajusté son sac à dos : pour prévenir les douleurs dans le dos

Bons Plans Mai 12, 2017 No Comments

La moitié des jeunes au Québec éprouve de la douleur dans le bas du dos avant l’adolescence. Les résultats d’une étude ont montré que l’usage inadapté du sac à dos en serait l’une des principales raisons. C’est également la source de la déformation de la colonne vertébrale et des mauvaises habitudes posturales. Ci-après quelques conseils pour éviter les maux de dos que peuvent provoquer les sacs à dos.

Des règles simples pour éviter les maux de dos

Quand vous portez un sac à dos, quelques gestes simples doivent être adoptés pour minimiser les risques de maux dans le dos. Pour commencer, une fois chargé, vous devrez vérifier son poids. Il ne doit pas peser plus de 15 % du poids de la personne qui va le porter. Il faut privilégier également le sac qui présente des rembourrages dans le dos. Pour mieux répartir le poids des objets à mettre dedans, choisissez les modèles qui présentent plusieurs pochettes ou compartiments. Vous éviterez également les points de pression en plaçant vers l’extérieur du sac les objets pointus, et au centre ou près du corps, les objets les plus lourds.

 

La vigilance des intervenants et des parents

Un sac à dos mal ajusté ou trop lourd peut provoquer des conséquences désastreuses à un enfant. Pour éviter cela, les moindres signes d’inconfort doivent attirer l’attention des intervenants en milieu scolaire et des parents. Ainsi, vous devez agir quand vous constatez par exemple que l’enfant se sert de ses mains pour porter son sac à dos, ou lorsqu’il s’incline vers l’arrière ou l’avant en portant son sac à dos, etc. Il est primordial que vous ajustiez son sac de manière convenable pour ne pas fatiguer les muscles de ses épaules, de son cou, de son dos, etc.

Les mesures à prendre en cas de douleur prolongée

Il est préférable de demander les avis ou les conseils d’un professionnel de la physiothérapie exerçant en pédiatrie lorsque votre enfant ressent fréquemment des douleurs dans son dos. Il sera en mesure d’établir les causes éventuelles du problème et d’éviter le surgissement de problèmes futurs. Pendant la première consultation, il évaluera les habitudes posturales, la force musculaire et la mobilité de votre enfant. Il contrôlera en même temps la possibilité d’une irrégularité liée à sa croissance comme la scoliose. Il vous préconisera quelques mouvements musculaires convenables à l’enfant et des précieux conseils selon les résultats de l’évaluation.

http://www.parents.fr/enfant/sante/preserver-le-dos-de-mon-enfant-79044

Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *